L'histoire du lacet
Les Noeuds de lacet

 

Lac, cordon ou encore aiguillette, tous ces mots désignaient autrefois le lacet dont le terme apparut au XIVe siècle. Le cordonnier utilisait les chutes de cuir pour façonner les lacets. Le cuir était trempé dans l'eau pour être assoupli, découpé, plongé dans de l'huile puis roulé entre deux planches pour l'arrondir. Ce n'est qu'à la fin du XIVe siècle que les chaussetiers proposèrent aux gens du peuple des chausses déjà garnies d'aiguillettes.

 

C’est difficile de faire l’historique exact du lacet. Les données archéologiques sur les chaussures  sont assez rares, car les chaussures sont fait avec du matériel qui se détériore assez rapidement. Les  premiers souliers ont été utilisés par les hommes primitifs qui étaient probablement fait en peau de bête entourés de bande de cuire ou de tout autre sortes de ficelles.

 

La plus vieille chaussure d'Eurasie

 

D'après les préhistoriens, notamment l'abbé Breuil, des hommes de la fin du paléolithique (-20000 à - 10 000 ans) avaient pour habitude d'entourer leurs pieds de peau de bête. Grâce à la datation au carbone 14, des sandales trouvées en Orégon ont été estimées à 9053 ans avant Jésus Christ, à 350 ans près (Ducrocq A 1955). On retrouve la chaussure citée dans le livre de l'exode (13 siècles av J.C.), et dans le Deutéronome (7 siècles av J.C.). Dans l'Iliade (environ 9 siècles av J.C.), Homère parle de héros portant des bottes à semelles d'airain. L'art figuratif nous la fait connaître tant en Égypte pharaonique que chez les Assyriens ou les Hittites, mais également en Inde et en Extrême-Orient (Roux J.P. , 1999).

 

La meilleure façon de marcher, au moins depuis la préhistoire, est de se chausser. Semelles de corde, chaussons tressés ou matelassés, les anciens prenaient soins de leurs pieds. 35 chaussures de cuir et/ou de fibre végétales ont été exhumées dans une grotte au bord de la rivière Missouri (USA). Les plus anciennes auraient 8000 ans d’après les études de Kuttruf Jenna (Université de Louisiane) et O’Brien Mickael (Université du Missouri).

Science et vie n° 972 septembre 1998. p. 18

 

Le 19 septembre 1991, sur le glacier de Similaun, situé dans un territoire italien de la province du Sud Tyrol , les Ötztal, deux randonneurs découverte un corps humain surgit de la glace à plus de 3200 m. Nommé Ötzi l’home de glace, qui a vécu entre 3350 et 3100 av.J.-C à  l’âge de bronze.

 

Il avait des chaussures, en peau de cerf avec des semelles en cuir d'ours et une empeigne en cuir et des lacets fait avec des ficelles d’écorce. À l'intérieur, un «filet» d'herbes tressées, maintient une couche de foin servant de doublure et d'isolant thermique. Cet assemblage complète l'équipement vestimentaire élaboré pour se protéger du froid et parcourir un long chemin en montagne.

 

Une chaussure néolithique trouvée durant l’été 2000 (suite à d’importants travaux routiers du canton de Zoug, Suisse) présente deux similitudes frappantes avec la chaussure de Ötzi: la forme large et ramassée, et l’empreinte d’une lanière passant sur la face inférieure de la semelle.[…] La semelle, en mousse comprimée, se portait sans doute à l’origine dans une chaussure en cuir, qui ne s’est toutefois pas conservée.[…] Les deux objets sont presque contemporains. Neuf chaussures ou éléments de chaussures néolithiques ont été découverts à ce jour en Europe, et une chaussure datant de l'âge de la pierre avec œillets et petites courroies de cuir pour lacet.

 

Le musé de Londres a des exemples documentés de chaussures médiéval du 12e siècle qui ont des lacets qui passe aux travers une série de crochets ou d’œillets.

 

Les lacets modernes auraient été inventés en 1790 par Harvey Kennedy. Mais quelques sources disent que le vari inventeur du lacet est inconnu. C’est un fait qu’avant 1790 il n’y avait pas de lacet et qu’après 1790, Harvey Kennedy a fait près de deux millions et demi de dollars (proche de cinquante milliards aujourd’hui) avec le brevet de ces simples attaches en cuir.

 

Bien sûr les lacets ne sont pas complets dans les aglets. Les premiers lacets étaient difficiles à utiliser car ils étaient de simples fils et devait être entrés de force dans les œillets des chaussures. Les premiers lacets avec des aglets – du latin acus « aiguille » - furent introduits en 1791. Ces premiers aglets étaient en pierre ou en étain. Des aglets ornementaux, fais avec des métaux précieux comme l’argent et l’or, étaient populaire parmi les gens en moyen vers la fin le 19ème siècle. Les aglets en plastique furent popularisés au alentour du 20ème siècle et le monde n’a plus jamais marché de la même manière.

 

 

 

 

 

Recherche personnalisée

Accuil