Recherche personnalisée

Les noeuds d'arrêt

 Quand on noue l'extrémité d'une ficelle pour l'empêcher de se défaire, on exécute un noeud d'arrêt. C'est l'usage quotidien le plus courant de ce type de noeud, dont le rôle consiste, à l'origine, à empêcher un cordage de ressortir d'un oeillet ou d'une poulie. Sur un voilier, les noeuds d'arrêt empêchent les palans de se défaire quand on leur donne du mou ; en montagne, ils bloquent le descendeur lorsque se dernier arrive au bout d'une corde de rappel ; enfin, le campeur en fait usage pour fixer l'extrémité d'un hauban de tente dans sa plaquette de tension. Les noeuds d'arrêt permettent également de fabriquer une poignée à l'extrémité ou au milieu d'un cordage, afin d'en améliorer la prise: la corde à noeuds utilisée dans les cours de gymnastique en est l'exemple le plus représentatif. Par ailleurs, leur aspect esthétique n'est pas négligeable, comme en témoigne le choix des moines, qui les ont adoptes pour nouer leur ceinture en cordon.

Un nœud d'arrêt empêche un cordage de sortir d'un trou.
Une couturière fait un nœud d'arrêt sur son fil, un maçon fait un nœud d'arrêt pour empêcher une corde de sortir d'une poulie, vous pouvez faire un nœud d'arrêt sur le fil d'une applique lumineuse ou sur une corde d'un instrument de musique, et dans bien d'autres cas.

Noeud d'arrêt (Simple)

Noeud de drisse

Nœud simple double Noeud de diamant
Noeud simple avec boucle Nœud de diamant double
Noeud d'arrêt d'Ashley Noeud d'ostréiculteur
Demi-clef gansée Noeud de pomme-de-tire-veille
Demi-clé gansée et bloquée Noeud de pomme-de-touline
Noeud de capucin Noeud de pomme-de-tournevire
Noeud en huit Noeud en queue de singe(franciscain)
Nœud en huit sur un point fixe Nœud de ride (Matthew Walker)
Nœud en huit sur œil Nœud de lestage
Noeud de neuf (Nœud d'arrimeur) Noeud de tête-de-more


(A) Nœud simple
(B) Nœud en huit
(C) Nœud d'arrêt
(D) Nœud d'arrimeur ou d'Ashley

Tous les nœuds d'arrêt montrés ici ont pour base un nœud simple (fig. A).

Le nœud en huit (fig. B) est aussi appelé nœud flamand. Commencez comme pour un nœud simple mais tordez la boucle avant d'y passer le brin.

Le nœud d'arrêt (fig. C) commence comme un nœud en huit mais on fait une demi-torsade supplémentaire avant de passer le brin. Le nœud d'arrimeur (fig.D) est un nœud d'arrêt avec une autre demi-torsade.

Note: tous les nœuds d'arrêt sont différents des croquis une fois serrés. Tirez sur la corde pour les serrer, le brin se trouvera pris dans une sorte de ganse et fera un angle droit avec la corde. N'utilisez pas un nœud d'arrêt à la place d'une surliure sauf avec de la ficelle.

 

 

 

Accuil